Journali

c'est le mien, mais pour vous !

30 mars 2009

Rêves de Femmes

"Le cœur de la femme est un océan de secrets"

TItanic

RF

À cette citation, je dirai plutôt : le cœur de la femme est un océan de rêves.

Certes, la femme est un être rêveur. Ses rêves n'ont pas de limites. Certaines d'entre elles les dévoilent, les réalisent ou les gardent pour elles-mêmes... et s'y plaisent.


Quand la femme dévoile ses rêves, on dit qu'elle n'a pas de logique... qu'elle rêve en couleur. Lorsqu'elle les garde en son cœur, on dit d'elle, une femme morte...un ennemi aux rêves des hommes. Or, quand une femme réalise son rêve et défie l'homme, celui-ci l'envie. Car, pour lui, la femme n'a pas de rêve qui se concrétise.


En cherchant dans les pensées des bloggeurs à ce sujet, je partage avec vous ceci :


« Tu décides de réaliser tes rêves. C’est fatigant, il faut énormément d’énergie, il faut du courage, lutter contre tous les gens qui te croient fou ou qui sont jaloux et que tu renvoies à leurs propres rêves qu’ils n‘ont pas eu les *****  de vouloir réaliser. C’est risqué et c’est plein de surprises comme chemin. Mais cela apporte énormément de choses et ta vie est me semble-t-il plus palpitante. Et la femme dans tout ça ? La femme est, me semble-t-il d’après ce que j’ai pu observer, attirée par celui qui essaie de réaliser ses rêves. Mais la femme veut un foyer et des enfants. Elle veut la stabilité. Donc en quelque sorte, la femme est un ennemi. Elle va avoir tendance à être un frein dans tout ça. A diminuer ta prise de risque et à te remettre les pieds sur terre.
La femme rêve de dompter le gars. Et de le garder à la maison. Mais il me semble qu’elle est plus heureuse quand elle n’y arrive pas et que l’homme essaie de réaliser ses rêves. Je crois que c’est son paradoxe et ce qui fait qu’on ne la comprend pas et que son discours et ses actes échappent à la logique. »


Cher bloggeur, mon souhait est de te prouver que la femme a beaucoup plus de rêves que ta pensée limitée. La femme n'a pas que toi dans sa vie et ne rêve pas seulement de te garder auprès d'elle à la maison avec vos enfants. La femme évolue. C'est des clichés ce que tu rapportes. Ce n'est même pas un rêve. J'appellerai ça un stade de maturité dans le couple.


J'ai continué à chercher mais cette fois-ci dans  les rêves de la femme. Et voici ce que j'ai trouvé :


Mon rêve ? J'en ai plusieurs...

Rêve 1 : Je rêve...  de pouvoir marcher, me promener, me balader dans la rue...

Cela peut être ridicule comme rêve, mais demandez à toutes les femmes au Maroc et elles vous diront que j'ai raison..

Je rêve de marcher dans la rue, de jour comme de nuit, sans être regardée, jaugée, détaillée de la tête au pied comme si j'étais le vulgaire objet sexuel que chaque regard d'homme marocain jeune ou vieux croisé dans la rue, me renvoie.

Je rêve de marcher sans être harcelée, sifflée, sans être suivie par quelqu'un qui me supplie de lui répondre...

Je rêve de marcher sans commentaires..

Rêve 2 : A défaut de marcher dans les villes, j'essaie, quand je peux de marcher en montagne, dans les campagnes, ou partout ou je peux le faire en groupe..

Mon rêve à ce moment là est de ne plus croiser de femmes pliées sous le poids du bois ou des herbes qu'elles portent pour amener de la nourriture aux animaux, et pour chauffer et cuisiner... J'en ai vu dans le rif, dans le moyen Atlas, dans le Haut Atlas dans l'anti Atlas, dans les gorges, au sud, partout...

Des femmes, jeunes, vieilles ou seulement vieillies par le poids de ce qu'elles font, endurent et portent, souriantes et qui marchent pliées sous le fardeau qu'elles portent !

Rêve 3 : Qu'on redevienne écolo comme avant ! Boire du soda dans des bouteilles en verre et payer la consigne chez l'épicier, emmener un grand panier en osier pour faire les courses, réduire le nombre d'ampoules dans les maisons, fermer le robinet comme au temps où l'eau était rationnée... Et surtout DIABOLISER MIKA ...

Safaa Kaddioui,

Chargée des Affaires culturelles, Délégation de la Commission européenne

 

Je te félicite Mme Kaddioui.

Aujourd'hui les rêves de la femme dépassent les simples clichés dont pensent les hommes. Les femmes ne rêvent pas seulement, elles sont actives. Elles vont jusqu'au bout pour les réaliser. D'ailleurs, les femmes ne rêvent pas seulement pour elles mais pour toutes les femmes. Vous vous dites sûrement que j'encourage le courant (tendance) féministe. Or, je pense que les femmes ont bien le droit d'une union contre le pouvoir des hommes. Cette union, n'est qu'un moyen pour pallier les obstacles et réaliser leurs rêves. C'est toujours lié au sujet de la réalisation des rêves où la femme se réalise.

Alors, cher bloggueur, je suis sûre que vous n'avez pas encore rencontré la femme (de tes rêves) qui partage avec toi tes rêves. Je comprends pourquoi vous pensez (écrivez) finalement que les femmes n'ont pas de rêves et qu'elles sont des ennemis au vôtre.

Idéalement, l'homme et la femme sauront se partager leurs rêves et les converger vers leur réalisation. Ainsi, on n'aura probablement pas entendu parler du courant féministe.

Posté par sima à 18:34 - société - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Clichés !

    Bonsoir Sima !

    Paroles d'Hommes n'a pas la prétention de refléter ce que pense "tous" les hommes... Le billet dont vous parlez représente ce que désirait son auteur à un instant "t" ! Il vous suffit de naviguer sur d'autres auteurs pour lire des avis totalement différents...

    En parcourant votre "réponse", il me semble que vous aussi vous jugez un peu facilement et prônez une sorte de pensée unique sur les femmes, comme si elles n'avaient que 2 rêves... je trouve cela très réducteur et fortement rabaissant pour les autres femmes... qui, heureusement, sont loin, très loin de votre avis !

    Bref, je ne pense pas comme l'auteur du billet dont vous parlez, mais Paroles d'Hommes laisse la parole à tous les hommes, ce dont je n'ai pas particulièrement l'impression ici concernant les femmes...

    Posté par Jérémie B., 30 mars 2009 à 21:51
  • Demagogie !

    Ce sont des témoignages de femmes marocaines, je ne suis jamais allez au Maroc, je ne peux pas vous dire comment cela fonctionne là bas.

    Mon billet sur paroles d'hommes étant court je n'ai pas pu mettre toute ma pensée là dedans.

    Je peux vous dire qu'en France, les femmes adorent se faire aborder,se faire regarder comme un objet sexuel je ne sais pas. Mais pour moi cela est naturel une belle fille qui mets son corps en valeur sait qu'elle va se faire regarder dans la rue, c'est naturel. Nous les hommes sommes trés visuels, ce n'est pas pour autant qu'on ne respect pas la femme. Il y a toujours cette dualité chez les hommes et chez les femmes de la pute et de la mére, du connard et du père.

    Je respect beaucoup les femmes, j'en suis même passionné.

    Je sais qu'elles ont des rêves, je ne dis pas le contraire. Et je n'ai pas dis qu'elles n'avaient que nous dans leur vie et heureusement sinon pauvres hommes que nous sommes.

    Je dis simplement qu'un homme qui à la volonté de réaliser ses rêves est trés attirant pour une femme, et que celle ci va tout faire pour le garder et donc en gros empercher ses rêves de se réaliser. Car la femme et c'est biologique est la seule a pouvoir donner la vie. Et pour donner la vie il faut de la stabilité, un minimum je pense.

    Les rêves des hommes et des femmes sont trés différents.

    Pour finir je ne vois pas en quoi le féminisme a voir là dedans. Le féminisme est pour moi une perversion de la société. Cela à donné les femmes castratrice qui se retrouvent seul et malheureuse car elles font fuir les hommes, cela à donner une peur des femmes pour les hommes, cela à rompu le dialogue homme/femme et cela donne des interactions homme/femme moins fluide, moins complémentaire et plus voué a un schéma dominant/dominé.

    Je rappel, j'aime les femmes, j'en suis un passionné, et je les respect.

    Posté par Sylver, 31 mars 2009 à 11:48
  • Merci Sylver...

    Posté par Jérémie B., 31 mars 2009 à 12:12
  • @ Jérémie B

    Bonjour Jérémie,
    Journali, n'est pas un blog ouvert à toutes les rédactrices... mon intention par ce post est de montrer que les femmes rêvent aussi! mais pas d'un mari et des enfants..
    jai rapporté donc un rêve d'une femme parmi d'autres que j'ai eu l'occasion de lire. mon choix était attiré par celui là...
    Je ne vois pas en quoi ce rêve peut être rabaissant pour les femmes. je doute pas que plusieurs femmes partagent aussi le même rêve.

    ça pourrait être une bonne idée si je continue a poser la même question aux filles de mon entourage, je suis certaine que je pourrai publier un nouveau post sur des rêves bien variés de femmes et qui sont loin d'être limitées au rêve de se marier et avoir des enfants.

    Posté par Sima, 31 mars 2009 à 12:49
  • @ sylver

    Bonjour Sylver,

    Je voudrai tout d'abord insister sur la différence bien évidente de culture et de religion entre le Maroc et la France. Je suis d'accord avec toi sur le fait que la femme aime se faire regarder, aborder dans la rue mais pas se faire harceler.

    D'autre part, Personnellement je pense, si la femme est attiré par l'homme qui veut réaliser ses rêves et si j'ajoute une autre condition : être attirée par son rêve aussi = idéalement ils iront sur la même voie pour réaliser leur rêve.

    A ma perception des choses le courant féministe prend plusiseurs aspects. L'aspect dont je parle ici est le concept de s'unir pour un rêve ou un objectif. J'avoue, je ne me suis pas approfondie sur ce sujet.

    Merci bcp pour ton commentaire.

    Posté par sima, 31 mars 2009 à 13:24
  • @Sima

    On ne s'est pas compris... mais le contraire m'aurait étonné !

    Bref...

    Posté par Jérémie B., 31 mars 2009 à 20:14
  • Nous sommes au Maroc

    Je crois que la situation au Maroc diffère très largement de celle qu'on peut trouver ailleurs. Les hommes et les femmes chez nous subissent une pression sociale immense et les femmes encore plus que les hommes.
    Exemples :
    - Une jeune femme qui se promène chez nous dans la rue est SYSTÉMATIQUEMENT regardée par tous les hommes surtout si elle présente les "symptômes" d'une beauté quelconque. Quand elle n’est que « regardée », disons qu’elle s’en sort plutôt bien, commentaires, insultes, drague et poursuite sont le lot quotidien de toutes les filles marocaines et je généralise.
    - Une femme au Maroc qui atteint les vingtaines de l’âge est pressée par son entourage familial pour se marier. Famille, amis (es) et collègues s’incrustent sans modération dans sa vie privée et ne cessent de maintenir une pression pour que la jeune fille pense sérieusement à se caser. Tout objectif de carrière, de diplômation, de réalisation personnelle est mit de côté face au sacro saint mariage qui ne peut être négligé de peur de la « honte » qu’il peut engranger pour la famille.
    - Un homme dans notre bled doit se comporter comme une machine, ne pas rêver, ne pas créer, ne surtout pas sortir du lot. L’objectif de sa vie : étudier pour travailler, je dis bien pour travailler et pas pour accumuler un savoir-faire ou développer une quelconque capacité intellectuelle. Une fois le travail trouvé, il faut se caser. Auto, appart, vacances chez les parents et Aïd chez les beaux parents sont obligatoires pour faire bonne figure auprès de la famille.
    C’est pour tout cela que je pense –et pour revenir au sujet du post- que les rêves que ce soit des hommes et surtout des femmes ici au Maroc sont dès le départ bloqués par une hypocrisie générale, un entendement diabolique qui nous ‘’moule’’ dans une société de produits humains tous identiques à qui ne manque qu’un code à barre.

    Posté par EmIzTheBest, 10 mai 2009 à 13:34
  • Et la poésie, alors?

    Je peux vous assurer que les femmes aiment la poésie, aussi. Quelque chose comme:

    A toi qui n’as pas d’amant
    A toi qui rêves du Prince Charmant
    Que tu cherches et ne trouves nulle part
    A toi je dis :
    Je t'aime !
    Je t’aime car, tu sais,
    Toi aussi t’as a nice face
    Même si l’on ne le voit pas sur MySpace
    Toi aussi t’as un nouveau look
    Même si l’on ne le voit pas sur Facebook
    Toi aussi t’es une femme
    Que les hommes devraient voir
    Je t’aime car, tu sais,
    Toi aussi t’as de belles robes
    Seulement t’es pas terriblement snob
    Toi aussi t’as une magnifique chevelure
    Seulement les hommes ne sont pas si mûrs
    Toi aussi t’as un très joli sac
    Seulement les filles qui ont le trac
    Aimeraient tout ce qui craque
    Mais, t’en fais pas, car, tu sais,
    Je t’aime !
    Je t’aime quand tu te lèves le matin
    Ou à l’aube
    Je t’aime quand tu peignes tes cheveux
    Je t’aime quand tu choisies ta robe
    Qu’elle soit de lin ou de satin
    Puisque c’est toi qui la veux
    Je t’aime quand tu mets ton foulard
    Je t’aime quand tu fais ta prière
    Je t’aime quand tu dis au revoir
    A ta mère et à ton père
    Je t’aime quand tu descends l’escalier
    Je t’aime quand tu marches comme un écolier
    Je t’aime quand tu évites les regards
    Des hommes aux yeux de renard
    Je t’aime quand tu souris
    Chaque fois que tu vois
    Une fleur fleurie
    Ou un joli chat sur un toit
    Je t’aime quand tu fais ce que tu fais
    Au bureau, à l’école ou à la mosquée
    Et quand tu reviens le soir
    Et que tu éteins la lumière
    Et que tu ne vois plus que le noir
    Je te rappelle que la lumière
    Est dans ton cœur
    Une fleur comme toi ne meure jamais
    Une fleur comme toi doit être aimée
    Et moi, je t’aime
    Même si je ne te vois pas
    Je t’aime même si un jour
    Un autre homme que moi
    Viendra t’offrir plein d’amour
    Et tu te foutras de moi !

    Posté par poètemarocain, 11 mai 2009 à 12:58
  • j' aime ta peau...

    J'AIME TA PEAU ET CARESSER TES REVES ENNEIGES.
    DORS MON BEL AMOUR.DORS ENCORE DESSOUS L'HIVER.
    NU COMME UN BANC TOUT CONTRE TOI
    MON ESPERANCE EST SANS LIMITE.

    Posté par alain chatre, 08 février 2010 à 14:35
  • Tellement vrai

    Vous savez, le plus simple souvent n'est pas forcément le plus facile. Ces rêves simples dont tu parle sont tellement inaccéssible mais accrochez vous. Peu importe cette réalité douloureuse, il n'est pas encore de choses infaisable pour l'humain.

    Posté par Housseine, 11 janvier 2011 à 02:33

Poster un commentaire